Comment s’orienter après le bac ?

saurienter-après-bac

Le nouveau bachelier a le choix entre une étude longue pour une durée de 5 ans minimum et une formation courte de 2 à 3 ans. Il peut s’inscrire dans une université, une école spécialisée ou un lycée. C’est un paramètre déterminant pour son projet professionnel, d’où l’intérêt de prendre des décisions judicieuses.

Les écoles

Obtenir le bac demande une organisation sérieuse depuis le début de l’année. Il en est de même pour l’orientation dans les écoles supérieures.

Les études universitaires

A l’université, le nouvel étudiant peut envisager un Diplôme Universitaire de Technologie ou DUT, qui nécessite en principe de 2 années de formations théoriques et pratiques. Ensuite, il peut poursuivre en licence en 1 an puis accéder au master, qui équivaut au bac +5.

Les lycées

Le nouveau bachelier qui désire passer un Brevet de technicien supérieur doit s’inscrire dans un lycée pour suivre une formation pratique et théorique de 2 ans, ponctuée de stages en entreprise. L’obtention du BTS lui ouvre les portes de la licence pro et de certaines écoles post-bac.

Les CPGE

Les CPGE ou Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles ont pour but de préparer l’étudiant aux concours des grandes écoles d’ingénieurs, de commerce, de l’école militaire de Saint-Cyr, des IEP et des ENS.

Les écoles spécialisées

Les écoles spécialisées permettent à l’étudiant d’apprendre un métier et de se professionnaliser. Ce sont des écoles d’art qui offrent des formations diverses, notamment dans l’univers  de la santé, du cinéma et de l’audiovisuel.

Débouchés et passerelles de quelques

Le choix d’une faculté ne se fait au hasard, vous devez tenir compte de vos projets professionnels et de vos talents. En effet, le talent se cultive et s’entretien !

Plus de la moitié des titulaires de bac S opte pour des études universitaires et passe une licence puis un master dans les domaines scientifiques, de l’économie ou de la gestion.

Les universités sont prisées également par ceux du bac L avec un pourcentage estimé à plus de 65% des admis. Quant au bachelier  STMG, il peut réaliser une belle carrière en passant un BTS ou un DUT.

Le  titulaire de bac pro lui peut amorcer déjà sa carrière professionnelle, car sa formation convient généralement aux profils recherchés par les employeurs. Toutefois, il peut suivre des études supérieures pour améliorer ses connaissances.

Le bachelier STI2D a suivi une formation dans les sciences industrielles, il serait bien pour lui de les booster en passant un BTS ou un DUT.

Ce contenu a été publié dans Education. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.