Les critères de jugement pour la qualité des menuiseries

Fabricant fenetre : constructeur de fenetre en aluminium

Choisir ses fenêtres n’est pas une mince affaire. En effet, cet élément de construction de maison qui permet de bénéficier de la lumière naturelle tout en étant protégé des bruits extérieurs fait partie d’un des éléments primordiaux. Il faut bien faire attention ne serait-ce qu’au niveau des performances thermiques et acoustiques, mais aussi de l’esthétisme, des prix, des couleurs et des matériaux. À propos du choix des matériaux, les plus populaires sont le bois, le PVC et l’aluminium. Il y a même des choix mixtes selon les budgets et les besoins de chacun.

Quel type de matériau choisir ?

La première question lorsqu’on décide d’installer des menuiseries d’une fenêtre est de savoir quel type de matériau on utilisera. En effet, il y a de nombreux choix qui dépendent de plusieurs éléments essentiels qui sont l’esthétique de la fenêtre, sa résistance mécanique, ses performances thermiques et enfin son prix.

Le PVC est le matériel qui réunit l’ensemble de ces critères en étant le meilleur compromis. En effet, ce type de matériau permet de s’équiper avec des fenêtres robustes et isolantes à un coût raisonnable.

Vient ensuite le bois qui présente un aspect chaleureux et renouvelable, mais qui impose la contrainte d’un entretien régulier. Contrairement à la menuiserie PVC, ce matériau doit être protégé de l’humidité, principalement. Cela, afin de pouvoir préserver ses performances thermiques et phoniques.

Parmi les autres choix de type de matériaux qu’on peut utiliser pour ses fenêtres, on trouve l’aluminium. Si auparavant les menuiseries en aluminium ne permettaient pas une bonne isolation thermique et phonique, aujourd’hui on utilise des menuiseries modernes à rupture de pont thermique pour résoudre ce problème.

Le choix du type de matériau qu’on utilisera pour sa maison dépendra également de l’orientation de la fenêtre. Cela entre surtout en ligne de compte lorsqu’on calcule la compensation du facteur thermique par le facteur solaire.

La menuiserie des fenêtres et leur orientation

Un autre critère essentiel, la localisation du logement et l’orientation des fenêtres permettront de choisir le meilleur type de matériau qui permet de limiter les pertes de chaleur et ainsi réduire sa facture d’énergie.

En fonction du lieu où est construite l’habitation, si on est au nord c’est-à-dire dans les régions froides, on oriente ses fenêtres vers le sud. À l’inverse, dans les régions plus chaudes il est préférable d’opter pour une orientation qui évitera d’être plein sud et ouest pour ne pas souffrir lors de grandes chaleurs estivales.

Outre l’orientation de la fenêtre, il faudra aussi tenir compte de son esthétisme et de sa facilité d’entretien. Ainsi, pour bien assurer l’esthétisme de sa fenêtre, le bois sera la meilleure alternative. Là où le bât blesse avec ce type de matériau est qu’il est nécessaire de le traiter au moins une fois tous les 10 ans, alors que le PVC ou les métaux ne nous demandent presque pas d’entretien. Il suffit de nettoyer périodiquement avec un chiffon légèrement humide pour retrouver la brillance.

L’isolation un élément essentiel pour choisir sa fenêtre

Il faut savoir qu’une ne fenêtre abîmée équivaut à la perte de chaleur d’un logement jusqu’à 15 %. Cela peut ainsi augmenter la facture thermique juste après le toit et les murs. Une mauvaise isolation des fenêtres peut coûter rapidement très cher.

Une fenêtre bien isolée est une fenêtre qui est non seulement bien conçue au niveau de la menuiserie, mais aussi de la performance du vitrage. Afin de trouver rapidement une fenêtre au fort pouvoir isolant, on dispose du classement AEV. La lettre A représente la perméabilité à l’air, le E pour l’étanchéité à l’eau et le V pour la résistance au vent. C’est à partir de ces critères-là qu’on peut choisir sa fenêtre sans oublier évidemment la performance d’isolation du vitrage.

Autres critères de choix, le facteur de transmission solaire qui exprime la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur du soleil et enfin, le facteur de transmission lumineuse qui détermine la capacité de la fenêtre à laisser pénétrer la lumière naturelle.

Lorsqu’on choisit sa fenêtre, on pense également à l’isolation acoustique. Afin de déterminer cela, un indice d’atténuation des bruits extérieurs du vitrage exprimé en décibel a été établi. On trouve notamment l’indice AR de CEKAL pour cela.

Et enfin, ce qui garantira l’isolation de sa fenêtre ce sera évidemment sa pose. Une fenêtre mal posée en effet subira le phénomène de pont thermique qui augmente les pertes de chaleur.

Opter pour le mix de matériaux

Afin d’améliorer la performance de ses fenêtres, on peut utiliser la combinaison de matériaux. Le principe est simple, il s’agit de regrouper dans une même fenêtre les qualités de la fenêtre en aluminium et de la fenêtre PVC ou autres matériaux pour une efficacité énergétique, étanchéité, solidité et esthétisme optimaux.

Ce choix présente de nombreux avantages pour un confort maximal puisqu’on associe les nombreuses qualités de ces deux types de matériaux. Une fenêtre hybride dispose aussi de nombreuses options qu’il est envisageable de choisir en fonction de son budget et de ses envies.

Les fenêtres hybrides sont particulièrement conseillées lorsque la maison se trouve dans un endroit où les variations climatiques sont importantes ou lorsque la maison est construite en hauteur. Dans certaines zones métropolitaines, elles sont même obligatoires. En tous les cas, ce type de fenêtre présente de nombreux avantages par exemple accessibles pour des fenêtres de plus grande dimension, elle en ferait d’importantes des économies d’énergie grâce au PVC, elles présentent une allure moderne, mais aussi un excellent rapport qualité-prix.

Au niveau du design, une fenêtre hybride ouvre la porte à toutes les possibilités avec un choix de couleur illimité. Sans parler bien évidemment du fait qu’elles sont utilisables sur tous les types de maison possible.

L’alliance du PVC et de l’aluminium fait partie des choix les plus courants. Mais évidemment il est également possible d’opter pour un mix avec du bois en fonction de ses goûts.

On trouve également les fenêtres composites qui conjuguent les avantages de différents matériaux en les utilisant par couche. Entre chaque couche, une mousse isolante permet d’améliorer l’isolation de la fenêtre. Aidé de ses critères essentiels, il est judicieux de demander conseil auprès d’un fabricant de fenêtre avant de faire son choix parmi les produits sur le marché.

Ce contenu a été publié dans Bricolage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.