Accueil » Nouveautés
 
La nouvelle portée du Griffon bleu
Coups de théâtre à la bibliotèque PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 10 Novembre 2015 11:25

couv Bib

En option, le CD de six nouvelles en occitan, 4 euros.

Commande par courriel auprès du Griffon bleu ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

La bibliothécaire le reconnut aussitôt. C’était le jeune homme qui n’empruntait

que des ouvrages d’archéologie. (La bibliotecària sul pic se lo remetèt. Èra lo

jovent que manlevava pas que d'obratges d'arqueologia…) De quoi inciter à

écrire un huis clos entre deux personnages, dont un homme jeune et une

bibliothécaire qui ne l’est peut-être pas moins ! Une curiosité naturelle qui peut se transformer en relation amoureuse voire passionnelle, voire criminelle. Autour du thème archéologique : quelles couches de mémoires et de désirs enfouies sont mises en jeu ? L’enquête, nous le sentons bien, peut être tout aussi intérieure qu’extérieure… Voyage autour d’une chambre aux rayons archéologiques, voyage autour d’un monde à déchiffrer ? Où est la délicieuse Rosette qui détient la fameuse pierre ? En Egypte ou au fond de votre jardin ? On imagine souvent une porte dérobée qui, au bout d’un souterrain labyrinthique, vous propulse sans ménagements dans une autre dimension spatiale et temporelle. En reviendrez-vous indemne ? Avec le manuscrit ou la tablette recherchée ? Si l‘archéologie apparait quelque peu absconse aux plus jeunes, la paléontologie prend le relais au-delà de toute civilisation : après tout un os de dinosaure vaut bien un tesson étrusque…Curiosité, obsession, passion, tous les ingrédients de l’écriture ont été minutieusement rassemblés !

 

Alem Surre Garcia


 
Petite Sagesse PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 10 Novembre 2015 11:17

Couv Sira

Petite Sagesse raconte l'histoire vraie d'une enfant venue d'Afrique, Sira, qui a choisi de quitter sa famille et son pays pour ne pas être mariée de force et pour continuer d'aller à l'école.

On y croise la joie de la vie en Afrique, la musique, les odeurs, les couleurs. Et la douleur de l'abandon, du travail imposé, de la perte de l'innocence forcée. Sira traverse l'enfance, les déserts, la Méditerranée. On la suit dans cette traversée contée, musicale, chantée, dans ce voyage initiatique vers son destin de femme libre "au-delà des mers, des sables, des montagnes..."

Illustration Fabienne Havard

10 euros, CD du spectacle inclus.

 
éCLOSion PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 22 Octobre 2013 00:00

couverture éclosion

Des femmes en détention ont écrit quotidiennement
le "journal de leur corps" (en écho au livre
de Daniel Pennac, "Journal d'un corps").
Corps organique, musculaire, charnel, corps-cocon,
enfermé, incarcéré, silencieux.
Tantôt chrysalide, tantôt papillon, le corps
se referme ou se déploie, retrouve ses sens
ou les perd, manque d'espace et cherche
sa respiration, son mouvement, ses battements...
Il s'exprime ici à travers l'écriture,
la danse et la peinture.

Textes écrits par des détenues

du Centre pénitentiaire de Seysses

sous la direction de

Stéphanie Fontez et Alice Subias

Cie Plumes d’Elles

Cet ouvrage n'est pas destiné à la jeunesse.

 

illustrations par les détenues sous la direction de

120 pages, ISBN 9782916422312

 

 
Coups de théâtre dans les tournesols PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 18 Octobre 2013 08:46

Couv tournesol

On sait depuis Proust, depuis La Recherche, tout ce que peut
cacher une première phrase, les formidables conséquences
qu’elle peut avoir, aussi modeste, aussi banale qu’elle ait l’air :
après « Longtemps je me suis couché de bonne heure », quelques
milliers de pages de très haute tenue...
Deux silhouettes s’effacent aussitôt aperçues parmi les tournesols.

À partir de là, de ces choses
fugaces, ordinaires, ont fleuri tout un tas d’histoires où
l’imagination et la plume des auteurs en font de belles. C’est le
propre de la littérature de transfigurer l’ordinaire, de changer le
quotidien en épopée, de faire du style avec les mots de tous les
jours – de faire un roman de trois fois rien. Un roman ou plus

précisément une nouvelle. Car il s’agit ici de nouvelles, un genre
noble s’il en est mais dédaigné, on se demande bien pourquoi,
par l’édition française et remis à l’honneur par l’équipe bien
inspirée du Lecteur du Val. Bien inspirée ? Il n’est qu’à lire pour
s’en persuader...
Bonne lecture, bonne promenade parmi les tournesols...

Alain Leygonie

 

140 pages, tout public, 7 euros

 

 
La fille qui n'existe pas PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 30 Mars 2012 00:00
alt

" J'ai eu un rêve : et si ce livre ouvrait des portes, quelques portes, pour que, petit à petit, jour après jour, repas après repas, un peu de vie entre dans ces corps décharnés et irrigue de leurs nutriments ces plaines arides où rien ne poussa plus. Quelques fleurs dans le désert... "

Professeur Daniel RIGAUD
Professeur de Nutrition au CHU de Dijon - Service Endocrinologie Nutrition
Chercheur au CNRS
Président de l'association Autrement

 
 
La fille qui n'existe pas est un ouvrage sur l'image de la fille, de la femme dans la société. Une image en papier glacé interminablement long, comme les jambes des mannequins, incroyablement étroit, comme (l'absence de) la taille des mannequins. Elles sont belles, elles sont riches, elles sont adulées, ces mannequins, elles ont des maris célèbres et... heureux de se pavaner au bras de leur poupée. Heureux ?
Le bonheur est-il inversement proportionnel à la taille de sa compagne et proportionnel à la longueur de ses jambes ? C'est ce que semblent croire les garçons qui matent les "canons" et humilient les "thons". Les thons, vous savez les filles qui ont des hanches, un postérieur, des cuisses, un petit bedon, un visage rond : des formes !
Alors, pour être belles, matées, adulées, en attendant d'être mannequins et riches, les filles se soumettent au dictat de ce leitmotiv : pour être belles, soyons minces ! Entre minceur et maigreur, la nuance est mince. Entre régime et anorexie aussi.
C'est ce que dénonce Marie Mélisou dans La fille qui n'existe pas, un ouvrage qui n'est pas le x + unième sur le thème. C'est un ouvrage "rentre dedans" qui n'a pas peur d'employer les mots qui font mouche, qui n'a pas peur de briser les tabous et qui, pour une fois, prend en compte la douleur de l'entourage, des amis. C'est un ouvrage qui dénonce, mais qui ouvre aussi sur un espoir : et si les mecs arrêtaient d'être cons, de mater les crevettes ? Et s'ils se mettaient au régime thon, ils verraient que c'est aussi bon. Et si les filles arrêtaient de se complexer ? Si elles portaient un autre regard sur leur corps, sur leur poids ? Si elles se voyaient AUTREMENT ?
 
C'est précisément pour cette raison que le professeur Rigaud a tenu à écrire la préface de cet ouvrage, lui, le professeur de Nutrition au CHU de Dijon, chercheur au CNRS et Président de l'association AUTREMENT : "Pour un autre regard sur son poids".
 
Le site de littérature jeunesse La mare aux mots à aimé et elle le dit ici : http://lamareauxmots.com/blog/des-filles-et-leurs-meres/.
La fourmillière de mini-fourmi, site littérature jeunesse très vivant, en fait son miel ici !
 
« DébutPrécédent12SuivantFin »

Page 1 sur 2