ADEB PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Septembre 2010 05:23
Aide au centre de ressources et de formation (CERFOR)
pour le développement par l'école au Burkina Faso,
une association humanitaire régie par la loi de 1901.

Siège social : 11, rue Louis Pottier - 78540 Vernouillet - France
Tél. : 01 39 65 14 61 ou 01 39 28 91 82
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Site : www.adeb-asso.com

Depuis douze ans, l'ADEB travaille en étroite collaboration avec son partenaire burkinabé l'ASSODEC - Associés Solidaires pour le Développement par l'École. Leur objectif commun : trouver des sources de financement pour la construction et l'équipement d'un Centre de Ressources et de Formations (CERFOR) à Tanghin-Dassouri, un village situé à 25 km à l'ouest de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

De quoi s'agit-il concrètement ? De construire un lieu de pédagogie active (lecture, écriture, calcul) et de savoir-faire. Au-delà des activités scolaires proprement dites, l'ASSODEC entend former les enseignants à des activités de développement et impliquer les parents d'élèves, les mères éducatrices.

Cette école sera aussi une ferme... Pour financer le centre de ressources, l'ASSODEC a en effet choisi d'installer un élevage d'aulacodes, ces gros rongeurs qui sont l'un des gibiers les plus appréciés de cette région d'Afrique. Cet élevage permettra d'initier les élèves à la connaissance et au respect de leur environnement, mais aussi de fournir un apport en protéines animales pour les cantines scolaires. Plus largement, ce projet contribue à réduire le braconnage dans les zones de conservation de la faune au Burkina Faso. Enfin, la commercialisation d'une partie de la production fournira des revenus pérennes au Centre de Ressources et de Formation de Tanghin-Dassouri.

Voilà pour les projets de l'ADEB. Afin de les soutenir, outre les actions bénévoles de nos adhérents, notre association compte sur les adhésions, les dons, les financements privés, publics et associatifs. Elle organise aussi des « Chantiers jeunes de solidarité internationale » au Burkina Faso. L'idée est à la fois simple et ambitieuse : venus de France, des jeunes en difficulté ou en rupture scolaire, et d'autres au parcours plus classique, partagent la vie quotidienne de jeunes Africains. En participant à un chantier de solidarité, chacun aide à concrétiser sur le terrain un projet préparé en amont, mais surtout peut prendre conscience de la réalité d'un pays, et se réaliser dans un véritable échange avec d'autres jeunes.

Pour faire découvrir, apprécier et aider le Burkina Faso, l'ADEB propose aussi des « voyages solidaires ». Entreprendre un voyage solidaire, c'est découvrir le Sahel à dos de dromadaire, à pied ou en 4x4. C'est partir à la découverte de villages peuls, bellas ou touaregs, et croiser des troupeaux de zébus, de moutons ou de chèvres. Des marchés de Gorom-Gorom aux peintures rupestres des grottes d'Arinbinda, nous voulons faire partager les émotions et les expériences de l'Afrique vivante.


Le Griffon bleu reverse à l'ADEB 50 c. pour chaque achat de La guerre des sables.