Accueil » Extraits d'ouvrages » Un scooter d'enfer : extraits
 
Un scooter d'enfer : extraits PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Décembre 2010 00:00
Deux ans plus tard, brevet en poche, Tim s'était empressé
de leur rappeler leur promesse, et son père avait répondu :
« Un deal est un deal. Ta bécane t'attend dans le garage ! »
Fou de joie, il s'était précipité pour découvrir une
ferraille rouillée et informe, tapie dans l'obscurité, roues
à plat.
Ce rossignol, son scooter ? On se moquait de lui, ou
quoi ? À ce point, ce n'était pas possible !
Son scooter, le vrai, devait être caché quelque part...
- Quand je t'ai promis un scooter, je n'ai jamais dit
qu'il serait neuf !
Il n'avait pas précisé non plus qu'il s'agirait d'une épave !
De rage, Tim donna un magistral coup de pied dans la vieille
Vespa ocre-rose, la faisant tomber de sa béquille.
Une Vespa rose, en plus ! Non mais ! C'était d'un
ridicule !
- Reprends-toi... T'as déjà assez de boulot, pas la peine
d'en rajouter... C'est un objet de collection. Une rareté,
mais on trouve encore les pièces, je me suis renseigné.
- Parce qu'elle ne marche même pas ?
- Je n'ai pas vérifié, mais on m'a affirmé que non. Mais
quand tu l'auras démontée et remontée, tu seras l'as des as
de la mécanique. Tu pourras la repeindre dans sa couleur
d'origine, si tu veux lui redonner une valeur « collector ».
Mais les goûts et les couleurs...
- T'es sérieux ? Et je vais faire quoi de ce... de cette...
de ce tas de... de cet engin ? bégaya-t-il.
- Des envieux ! Je l'ai arraché de haute lutte à une
bande de furieux sur eBay, t'as pas idée. On n'en trouve
quasiment plus. Enfin... quelques centaines encore, qui se
réunissent plusieurs week-ends par an, aux quatre coins de
l'Europe. On pourra y aller ensemble si ça te dit. Dans six
mois, c'est à Madrid que ça se passe, si t'es prêt à temps.
Mais si tu continues à râler au lieu de te mettre au boulot,
on n'y sera jamais !
Six mois ! Son pater et sa mère s'étaient probablement
donné le mot pour gagner un délai supplémentaire avant
de le voir soulever la poussière en faisant du gymkhana et
des cascades sur deux roues autour du rond-point du lotissement.
Certains feraient n'importe quoi pour mettre leur
progéniture à l'abri des accidents de la route. Ça part d'un
bon sentiment, mais ça énerve !