Accueil » Espace enseignant » Si j'étais un elfe, fiche pédagogique et extraits
 
Si j'étais un elfe, fiche pédagogique et extraits PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 05 Décembre 2010 07:18
Pièce en quatorze scènes, de cinquante cinq minutes environ.
Nombre de rôles : Dix ou plus, l'enseignant ayant la possibilité de dédoubler des rôles.
Quatre rôles centraux (ceux justement possibles à démultiplier), mais tous sont indispensables à l'histoire.
Public visé : La pièce peut être jouée "par" des enfants à partir du CM, des ados, des adultes. Elle est jouée "pour" les élèves de cycle 2 à partir du CP et les élèves de cycle 3.


L'Histoire :
C'est la nuit... Une nuit pas ordinaire... Une de ces nuits bleutées où la lune est tellement énorme qu'elle projette des ombres terrifiantes partout où les yeux de l'imagination se posent... Il y a de la brume aussi, une brume propice à dissimuler les êtres les plus étranges, les plus magiques, les plus craintifs aussi peut-être...
C'est pourtant bien le monde des humains... Deux Elfes y sont égarés. Ils sont à la recherche d'une clochette d'or, abandonnées jadis sur le territoire des hommes quand ces derniers vivaient encore en parfaite harmonie avec les Elfes...
Un humain les découvre. Il n'a jamais vu ce genre de créatures, alors il ne les aime pas. Il est terrifié mais il est le plus fort alors il se comporte très mal avec eux...
Mais les Elfes ont des pouvoirs magiques... De plus, ils sont très farceurs... Ils décident de transformer l'homme en elfe à son tour. Puis ils l'abandonnent dans son propre monde où plus personne ne veut de lui...
Il est devenu celui qui est différent... L'étrange étranger...

Les thèmes abordés :
- La différence. La peur de celui qu'on ne connaît pas, qui ne nous ressemble pas ou pas tout à fait. Comment on devient méchant et injuste seulement parce qu'on a peur, parce qu'on ne sait pas.
- Le respect de l'autre. L'autre, celui qui est différent est respectable.
- La diversité culturelle. L'autre, celui qui pense autrement, qui vit autrement, est une richesse à ajouter à sa propre richesse.

Le choix d'un monde imaginaire :
Le choix des elfes, afin de ne stigmatiser aucune différence en particulier et permettre de s'attaquer aux discriminations de toutes sortes.
Il permet de traiter de thèmes difficiles, librement, sans blesser ; de susciter la réflexion sans donner de leçon ; de suggérer sans imposer ; de permettre à chacun de s'identifier en douceur ; de garder un ton divertissant, poétique.
L'Elfe est l'image de l'autre, la représentation du différent, "celui qui n'est pas comme moi"...
Il est celui qui rappelle pourquoi l'autre est si important pour son propre "moi "...


Retour à l'ouvrage