Accueil
 
ON FERME ! ! ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ddebord   
Dimanche, 25 Décembre 2016 17:52

Après une vie agitée et passionnante de onze ans et la publication de près de quarante ouvrages, Le Griffon bleu met la clef sous la porte ce 31 décembre. Dommage… L’aventure nous a bien plu et nous avons énormément apprécié le contact avec le public lors des salons et des rencontres scolaires.

Merci à nos auteurs pour leur engagement et leur créativité, merci à nos illustrateurs pour la diversité de leurs coups de crayon et de pinceau, et merci à nos lecteurs, en espérant que vous avez pris autant de plaisir à lire nos livres que nous en avons eu à les créer. Et enfin, merci aux libraires, sans lesquels nous ne nous serions jamais rencontrés.

Les raisons de cet arrêt devenu inévitable sont, bien sûr, uniquement économiques. Le Griffon bleu n’a jamais rapporté de l’argent, mais nous le maintenions en vie par passion. Depuis plusieurs années, la situation s’est considérablement dégradée pour nous, comme pour tous les petits éditeurs auto-diffusés.

Car, à votre avis, qui gagne le plus sur un livre ? Certainement pas l’auteur, ça se saurait. Non, c’est… La Poste qui pratique des tarifs scandaleux (nouvelle augmentation de tarifs au 1er janvier 2017 ! ! !) et qui est incontournable pour nous, notre débit ne nous permettant pas de nous offrir les services d’un transporteur. Les libraires commandant trop souvent uniquement à l’unité, à la demande d’un client, voilà ce que coûtera en 2017 l’envoi d’un livre. Pièce de théâtre de 9 euros TTC et de moins de 250 g : 2,92 euros. Un livre de la collection On Ré-Agit !, à 7 euros TTC et de plus de 250 g : 4,38 euros.

Faire payer le port au libraire reviendrait à le faire travailler à perte. En le supportant nous-mêmes, c’est nous qui travaillerions à perte, et si nous le partagions équitablement, ce sont le libraire et l’éditeur qui travailleraient à perte. En effet, jamais un éditeur ou un libraire ne fait 1,46 euro de marge sur un livre à 7 euros, et encore moins 2,19 euros. LE COMBLE : il existe un tarif « Livres et brochures »… pour l’étranger. Ainsi, envoyer un livre en Australie coûte nettement moins cher que l’envoyer à son voisin. Une absurdité contre laquelle nous pestons depuis des décennies et qui ne semble pas choquer les pouvoirs publics.

Alors… on ferme !

Chers lecteurs, passez vos commandes auprès d’un libraire indépendant, et surtout, boycottez les ventes sur l’Internet. Á chiffre d’affaires égal une librairie indépendante génère 18 fois plus d’emplois qu’un site de vente par l’Internet et 3 fois plus que la grande distribution. Et surtout, un vrai libraire ne met pas des produits en rayon, il propose des livres qu’il connaît, en parle avec passion, conseille le lecteur. Et il n’est même pas plus cher.

Une enseigne pseudo-culturelle notoire commande les livres à l’unité, et ainsi, en décembre de cette année, nous avons eu quatre commandes échelonnées sur le mois pour un total de 7 livres. Donc quatre factures, envois à faire et à poster. Pour elle, pas de cadeau sur le port, bien sûr.

Le site Internet reste ouvert pendant encore quelques mois. Contactez Le Griffon bleu si vous voulez suivre un(e) auteure, un illustrateur ou une illustratrice car leur vie ne se limite pas au Griffon bleu.

Au revoir (pas à la Giscard).

 
Pas de commandes Paypal PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ddebord   
Mardi, 10 Novembre 2015 11:27

Merci de ne pas passer de commandes par la boutique, pour une raison technique inconnue - de moi -  les paiements Paypal ne nous parviennent pas ! Commandes par courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou chez votre libraire indépendant habituel. Merci de votre compréhension. Didier.

Mise à jour le Mardi, 10 Novembre 2015 13:27
 
Petite Sagesse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ddebord   
Mardi, 10 Novembre 2015 11:17

Couv Sira

Petite Sagesse raconte l'histoire vraie d'une enfant venue d'Afrique, Sira, qui a choisi de quitter sa famille et son pays pour ne pas être mariée de force et pour continuer d'aller à l'école.

On y croise la joie de la vie en Afrique, la musique, les odeurs, les couleurs. Et la douleur de l'abandon, du travail imposé, de la perte de l'innocence forcée. Sira traverse l'enfance, les déserts, la Méditerranée. On la suit dans cette traversée contée, musicale, chantée, dans ce voyage initiatique vers son destin de femme libre "au-delà des mers, des sables, des montagnes..."

Illustration Fabienne Havard

10 euros, CD du spectacle inclus.

Mise à jour le Mardi, 10 Novembre 2015 11:23
 
Coups de théâtre à la bibliothèque PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ddebord   
Lundi, 09 Novembre 2015 13:25

couv Bib

 

En option, le CD de six nouvelles en occitan, 4 euros.

Commande par courriel auprès du Griffon bleu ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 

 

La bibliothécaire le reconnut aussitôt. C’était le jeune homme qui n’empruntait

que des ouvrages d’archéologie. (La bibliotecària sul pic se lo remetèt. Èra lo

jovent que manlevava pas que d'obratges d'arqueologia…) De quoi inciter à

écrire un huis clos entre deux personnages, dont un homme jeune et une

bibliothécaire qui ne l’est peut-être pas moins ! Une curiosité naturelle qui peut se transformer en relation amoureuse voire passionnelle, voire criminelle. Autour du thème archéologique : quelles couches de mémoires et de désirs enfouies sont mises en jeu ? L’enquête, nous le sentons bien, peut être tout aussi intérieure qu’extérieure… Voyage autour d’une chambre aux rayons archéologiques, voyage autour d’un monde à déchiffrer ? Où est la délicieuse Rosette qui détient la fameuse pierre ? En Egypte ou au fond de votre jardin ? On imagine souvent une porte dérobée qui, au bout d’un souterrain labyrinthique, vous propulse sans ménagements dans une autre dimension spatiale et temporelle. En reviendrez-vous indemne ? Avec le manuscrit ou la tablette recherchée ? Si l‘archéologie apparait quelque peu absconse aux plus jeunes, la paléontologie prend le relais au-delà de toute civilisation : après tout un os de dinosaure vaut bien un tesson étrusque…Curiosité, obsession, passion, tous les ingrédients de l’écriture ont été minutieusement rassemblés !

 

Alem Surre Garcia

 

 

Mise à jour le Mardi, 10 Novembre 2015 09:12
 
Collecte sélective de nouvelles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ddebord   
Lundi, 27 Octobre 2014 22:18

Coup de théâtre sur la tournée !

couv poubellles

 

Le lecteur du Val a encore frappé. Cette fois, nous quittons les champs de tournesols pour nous immerger dans des nouvelles citadines. Qui n'a pas maudit un jour le camion-poubelle qui passe si discrètement dès potron-minet pour ramasser les ordures ? C'est ce fléau quasi quotidien et si typique, avec la sirène de police, de nos villes, qui a inspiré le concours de nouvelles 2014, une collecte sélective de 20 nouvelles, en français et en occitan, autour de ce foutu camion : "6h30. Le camion émerge du brouillard, tout est normal. Sauf qu'on n'est pas lundi." ou, en occitan  "6.30. Lo camion de las escobilhas sortis de la neblas, tot va plan ! Levat que sème pas diluns."

Une belle cuvée avec des participations qui partent dans tous les sens, donnant ainsi à la lecture de ses nouvelles un rythme désordonné très vivifiant.

Livre de 158 pages, 7,50 euros, avec un CD de sept nouvelles en occitan de 4 euros. Le tout pour... 11,50 euros.

Commande par courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ou par téléphone : 06 02 25 00 17

Mise à jour le Vendredi, 07 Novembre 2014 13:03
 
« DébutPrécédent123SuivantFin »

Page 1 sur 3